Petits cafés solidaires Témoignages de membres

Les petits cafés solidaires, une nouvelle dynamique de quartier pour les voisins de Montmartre

Écrit par Lucile Boccon

Pour la première fois cet automne, certains voisins ont décidé de faire durer le mouvement des “Petits cafés solidaires” une initiative qui a été mise en place dans le cadre des vacances d’été. 

Colette s’est prêtée au jeu et vient nous en parler :  

Avant de parler de vos voisins et de votre quartier, dites-nous… qu’est ce qui vous a amené sur Nextdoor ?
Il y a 4 ans, j’ai perdu mon mari et j’ai déménagé à Montmartre. C’est ma fille qui m’a récemment inscrite sur Nextdoor en se disant que ça pouvait être un bon moyen de communiquer et d’échanger avec mes voisins. 

Comment s’est déroulé le premier petit café solidaire cet été ? 
J’ai partagé le message du premier café solidaire à Montmartre sans vraiment le faire exprès. J’ai eu au moins 150 réponses, tous les jours des gens très enthousiastes se manifestaient. Par chance, Gilles a pris les choses en main, et il a fixé une date. J’ai hésité à m’y rendre et puis je me suis dit pourquoi pas. Je suis arrivée la dernière (rire) Gilles m’a remercié d’avoir proposé ça, je lui ai expliqué que c’était un malentendu et les voisins ont rigolé. On était 10, tous d’horizons très différents : divers métiers, entre 40 et 70 ans, milieux sociaux hétérogènes. Suite au premier café solidaire, Gilles a créé un groupe. Il est devenu le meneur et renouvelle régulièrement les occasions de rencontre. Bon, l’autre fois, il y avait une soirée huîtres organisée et ça me disait moyen mais la semaine prochaine, nous sommes deux trois à aller visiter le vieux Montmartre ensemble, et ça j’ai hâte !

Pouvez-vous nous décrire votre quartier?  
Eh bien il est plutôt aisé, bourgeois. J’habite devant un square et on trouve tout ici : boulangeries, petits bistrots, sorties culturelles, et des touristes (rire)… 

Qu’est ce que vous aimez le plus en tant qu’habitante de Montmartre ?
Tout ! Sincèrement je le trouve parfait mon quartier. Il répond au besoin de ma vie de retraitée. 

Et ce qui vous manque le plus dans votre quartier?  
Rien (rire). Enfin si mon mari… Mais je ne pense pas que vous puissiez le faire revenir (rire). Non mais vraiment je ne vois pas ce que je souhaiterais changer. J’ai vraiment de la chance ! Et puis maintenant j’ai un nouveau groupe de voisins très sympathique grâce à Nextdoor.
Par contre je n’avais pas réalisé à quel point la problématique de l’isolement était réelle pour certains. J’ai eu une vie de famille très riche et aujourd’hui, je tombe de haut quand je prends conscience de cette réalité sociale. Mon mari et moi, on ne pensait pas forcément à aller à la rencontre des personnes qui vivaient à côté de chez nous, et je suis admirative de rencontrer des couples comme Gilles et sa femme qui ont cette conscience sociale, cette ouverture aux autres.

En quoi pensez-vous que Nextdoor peut améliorer votre quartier et être utile à vous et vos voisins?
Je pense que Nextdoor a déjà amélioré le quartier, depuis l’organisation du premier café solidaire, il y a vraiment une nouvelle dynamique de groupe. Comme je vous le disais, Gilles et sa femme organisent des rencontres régulièrement, ce sont des personnes adorables. 

Un petit conseil, une anecdote ou une citation pour les autres utilisateurs de Nextdoor ?
Allez-y, ce site est formidable et en plus il est gratuit ! Plus sérieusement, je pense que quand on est vraiment seul, ça vaut le coup d’essayer, on peut rencontrer plein de personnes et les rencontres font la vie…

Vous souhaitez inspirer vos voisins à faire pareil ? 

Proposer une rencontre via Nextdoor

Encore merci à Colette et Gilles pour leur contribution dans la vie locale !  

Vous vous êtes engagés dans votre vie locale et aimeriez partager votre histoire sur notre blog Nextdoor ? Envoyez-nous un message sur emile@nextdoor.com et lboccon@nextdoor.com avec vos anecdotes et vos photos !

© Privée

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This