Actualités Témoignages de membres

Et si vous faisiez bouger votre quartier ?

Écrit par Lucile Boccon

Jean-Michel habite Neuville-lès-Dieppe en Normandie. Il s’est inscrit sur Nextdoor le 11 février, il y a un peu moins d’un mois. Jeune retraités, passionné par le développement de nouveaux projets et engagé dans la vie locale, il nous explique : “Clairement, je ne pouvais pas passer à côté de Nextdoor car ce réseau est ancrée dans les réalités du monde actuel”.

“Je ne pouvais pas passer à côté de Nextdoor car ce réseau est ancrée dans les réalités du monde actuel.”
Pour lui Nextdoor est un moyen d’économiser, de rencontrer ses voisins, d’encourager la démocratie participative et de mobiliser son quartier  ! Il explique “Cet outil peut être précieux à condition que les gens se l’approprient. Le feront-ils ? C’est plutôt bien parti et l’avenir dira où cela nous conduira.”

Suite à son premier mois sur la plateforme, Jean-Michel nous fait part de son expérience et des raisons qui l’ont amené à s’approprier Nextdoor. 

1. Économiser

“Je pense que cette nouveauté peut apporter beaucoup dans un quartier. Il s’agit de se rendre des petits services entre voisins, d’économiser du temps et de l’argent… Des thématiques qui nous concernent tous ! Y a-t-il des profils types ? Je ne pense pas, néanmoins, il me semble que les premiers inscrits sont d’abord des personnes plus ou moins actives dans le milieu associatif et qui voient l’intérêt pour la vie du quartier d’avoir un instrument comme celui là pour rentrer en relation et rester en contact.”

2. Rencontrer ses voisins

L’idée, telle que je l’ai comprise en tout cas, est d’apporter du neuf dans le domaine du réseau social : la notion de proximité.”
L’idée, telle que je l’ai comprise en tout cas, est d’apporter du neuf dans le domaine du réseau social : la notion de proximité. Il s’agit de vraiment tisser du lien avec ses vrais voisins, cela dans le respect d’une charte qui proscrit insultes, menaces et grossièretés qui polluent malheureusement la plupart des réseaux sociaux les plus connus. Et de se rendre des vrais services, dans le cadre de relations de bon-voisinage. Bref, nous sommes à la fois dans la communication virtuelle et dans la réalité.” 

3. Encourager la démocratie participative

Jean-Michel s’investit localement et, lors d’une réunions citoyennes de son quartier, il souhaitait récolter les questions et propositions des habitants pour les faire «remonter» à la mairie. Il a donc demandé de mettre Nextdoor à l’ordre du jour de la prochaine rencontre, fin mars. “Ainsi l’appli pourrait se développer dans tous les quartiers voisins comme outil de démocratie participative” nous explique-t-il.

4.  Mobiliser son quartier

Bien sûr, il faut qu’il y ai du contenu pour que le quartier Nextdoor démarre mais, une fois actifs, il devient non seulement un moyen de renforcer le tissu social, mais aussi un puissant outil pour mobiliser son quartier autour d’une cause. Que ce soit pour lutter contre l’isolement, contre le harcèlement de rue ou encore contre le gaspillage, Nextdoor permet de mobiliser son voisinage rapidement. Ce réseau offre de multiples options pour se coordonner entre voisins et peut devenir un acteur du changement social. Après tout, pour faire évoluer les choses au niveau mondial, il faut commencer par les changer au niveau local !

Et si, comme Jean-Michel, vous faisiez bouger votre quartier ? 

Mobiliser vos voisins

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This